Sciences Essonne

Fédérer pour partager

Accueil > Actualités > 50 ans du Laser dans La Ville Lumière

50 ans du Laser dans La Ville Lumière

mercredi 23 juin 2010

Retour sur un anniversaire pas comme les autres.

- Une journée pédagogique exceptionnelle à l’École Polytechnique

C’est au moyen d’un cristal de rubis placé au coeur d’un dispositif à base de lampes flashs et de miroirs que Theodore Maiman, des Hughes Research Laboratories américains, a réussi à donner naissance au premier rayon laser de l’histoire, le 16 mai 1960. Le rayon laser, acronyme anglais d’« amplification de la lumière par émission stimulée de rayonnement » est un rayon de lumière monochromatique (c’est-à-dire d’une seule couleur) et parfaitement parallèle, conformément à l’intuition et aux calculs d’Einstein. Au départ qualifiée de solution en quête de problèmes, le laser est aujourd’hui présent partout dans notre quotidien : lecteurs DVD, scanners à codes barres, appareils médicaux...

Pour fêter dignement l’anniversaire de cette invention, l’école Polytechnique à Palaiseau a accueilli le 23 juin dernier des scolaires, des lycéens, des étudiants ainsi que leurs professeurs pour un événement scientifique exceptionnel : une journée pédagogique présidée par le concepteur du laser, le Professeur Charles Townes, accompagné de six autres Prix Nobel et de nombreuses personnalités scientifiques et industrielles. Cette journée, marquée par un riche programme scientifique de sessions plénières permettait également aux participants d’assister à bons nombres de démonstrations, par des acteurs du laser, de la recherche et de l’industrie. L’association Sciences Essonne qui faisait partie du comité de pilotage de cet événement incontournable pour les acteurs scientifiques liés au laser, était chargée de l’organisation de ce forum.

- De nombreux acteurs pour faire découvrir la science

Tout au long de la journée, des expériences ont été proposées afin d’évoquer la diversité des usages du laser. Sciences Essonne avait mobilisé plusieurs de ses membres et de ses partenaires afin de présenter aux jeunes le laser sous toutes ses coutures….

Grâce au bus podium mis à disposition par le conseil général de l’Essonne Sciences Essonne a accueilli plus de 600 jeunes venus des quatre coins de France mais aussi du Maroc, de Roumanie.
Guidés par des animateurs, entre les conférences plénières ou grand public ils sont partis à la découverte du forum :
22 stands organisés par thèmes et un scientibus, venu de Limoges, ont permis de retracer l’histoire du laser, de faire découvrir les acteurs de cette invention, mais aussi ses propriétés et ses grandes applications.

Le réseau des bars des sciences proposait une démonstration du kit pédagogique Laserbox, le LPL réalisait des expériences de mesure de la vitesse de la lumière dans l’air et dans l’eau et nous faisait découvrir une fontaine laser.
Au milieu du grand hall, on pouvait découvrir une exposition proposée par la SPIE, et un peu plus loin C’Nano avec un stand sur les sources lasers d’aujourd’hui et de demain, le CEA avec les impulsions laser ultra-brèves d’ultra-haute intensité, ainsi que la mesure de la vitesse par laser, la télécommunication par fibre optique et le LMD avec sa maquette de liddar…
SFP-SFO nous emmenait à la découverte de la physique de l’optique, Supelec expliquait l’holographie, la cryptographie et la spectroscopie, IDIL Fibres optiques faisait la démonstration d’un kit amplificateur à fibre optique.
L’Onera nous permettait de comprendre la vélocimétrie laser ainsi que le diagnostic post-sismique grâce à la vibrométrie laser. Le Synchrotron Soleil nous a ouvert les yeux sur le laser dans notre vie quotidienne.
Le Laboratoire Aimé Cotton a permis aux participants de tester une canne laser, dispositif d’aide au déplacement des non-voyants, qui a eu beaucoup de succès. L’utilisation du laser pour le spectacle était valorisée par le ballet laser animé par l’association laserwave. Et pour garder un souvenir de cette journée, chacun avait la possibilité de graver des objets par laser grâce à …..ou de réaliser des hologrammes guidés par …..

Enfin, pour permettre à tous de s’informer sur les cursus scientifiques aboutissant aux métiers de la recherche en optique, le CEA, le CNRS, Optics Valley , l’association Femmes et Sciences , le LULI et le LOA animaient un stand métiers et présentaient leurs activités
Et pour compléter ses connaissances il y avait juste le grand hall à traverser pour trouver le coin des éditeurs scientifiques qui avaient amené toute un bibliographie sur le sujet..

- Une journée dédiée aux lycéens et aux étudiants

Cette journée pédagogique avait pour but de sensibiliser les jeunes, d’éveiller des passions pour le métier de chercheur. La présence de Prix Nobel, la rencontre avec des acteurs de la science qui travaillent dans un domaine aussi actuel et bouillonnant que le laser, a permis aux jeunes lycéens et étudiants d’avoir une image plus valorisante que d’accoutumée du métier de chercheur. Les réactions de certains en sont la preuve :

« Je ne me rendais pas compte que le laser nous est autant utile dans la vie de tous les jours ». Camille 17 ans

« On grave mon prénom sur un stylo avec le laser, comme je grave un disque avec mon ordinateur, c’est génial ! » Jonathan 18 ans

« La découverte de tous ces métiers me laisse sans voix, je n’aurais jamais imaginé qu’avec mes diplômes je pourrais travailler dans la recherche » Manon 18 ans

« Approcher d’aussi près des Prix Nobel et surtout l’inventeur du laser est une chance que je n’aurais peut être plus jamais » Cécile 17 ans

« En fait, les chercheurs ne sont pas vraiment des savants fous en blouse blanche, mal coiffés derrière leur microscope » Mohamed 16 ans

- VIDEOS (à venir)
- Diaporama (à venir)

Partager :

Guide des Activités Scientifiques

Nous rejoindre

Rejoignez le cercle de nos adhérents : devenez émetteur ou passeur de Sciences, et participez activement à la diffusion de la culture scientifique.